Patrimoine en danger : El Jadida perd ses balcons

Au printemps dernier, une équipée entreprise avec mon père et un ami nous a menés pour commencer à El Jadida. El Jadida a porté plusieurs noms, et outre celui que j’ai utilisé, ceux de Portus Rusibis, Mazagan, Mahdouma… suivant qu’elle accueillait les différents peuples qui, à l’image du Maroc tout entier, s’y sont succédé et rencontrés, Berbères, Phéniciens, Romains, Arabes, Juifs, Portugais, Français – Espagnols et Américains dans d’autres villes… Il en résulte, comme toujours quand des cultures riches, variées et éloignées, s’influencent et s’épousent, une synthèse originale et remarquable.

Bateaux à sec, près de murailles d'El Jadida
Bateaux à sec, près de murailles d’El Jadida

Footballers sur la plage d'El Jadida
Footballers sur la plage d’El Jadida

Vieux portail début de siècle dans la ville nouvelle
Vieux portail début de siècle dans la ville nouvelle

Et notamment, le 30 juin 2004, lors de la 28e session du comité du patrimoine mondial, tenue à Suzhou en Chine, la ville portugaise de Mazagan (El Jadida) a été proclamée patrimoine mondial de l’Unesco. Les Portugais ont été chassés d’El Jadida en 1769 et lui ont donné un tour classique qui dans la vieille ville se fond avec le tissu urbain resserré comme celui des médinas.

Encadrement de porte classique dans la vieille ville
Encadrement de porte classique dans la vieille ville

En quittant la vieille ville
En quittant la vieille ville

Lors d’une première excursion dans la ville ancienne, il y a deux ans, j’avais ressenti beaucoup de plaisir à me promener dans les ruelles, entre les encadrements de portes antiques et moulurés, les façades hiératiques et lépreuses, les balustrades pleines et encroûtées… Mais cette deuxième visite m’a laissé un goût plus amer, alors que je croisais – me semblait-il – davantage de ruines, et que, passant devant une façade étrangement nue, je faisais soudainement un constat anxiogène : El Jadida perd ses balcons !En nous promenant, nous passâmes devant une porte ouverte, et avec beaucoup d’indiscrétion et d’outrecuidance, je ne pus m’empêcher de prendre la photo suivante : je compris pourquoi lorsque je lui rapprochais une peinture de Vermeer que son objet m’évoquait irrésistiblement : même encadrement de la porte au premer plan, même carrelage, même lumière, et des objets du quotidien similaires… La photo était une halte maroco-lusitano-néerlandaise.

Coup d'oeil dans un intérieur
Coup d’oeil dans un intérieur

La lettre d'amour de Vermeer
La lettre d’amour de Vermeer

Et puis le sentiment d’inquiétude est monté d’un cran lorsque nous avons longé de près des maisons en ruines, dont les murs écroulés nous offraient un regard clinique sur les intérieurs. Les ruines poussent à la rêverie, plongent parfois dans une douce torpeur mélancolique ou portent à une réflexion éthérée sur l’eau qui coule et les jours qui s’égrènent… mais les ruines, c’est aussi un dernier cri d’alerte, un chant du cygne désespéré, une ultime étape avant le néant, que seuls des efforts de restauration permettent de juguler. Dans ce cas, si le charme dont j’ai parlé disparaît un temps, la beauté et la mémoire perdurent. Par pitié, s’il vous plaît, restaurons !

Ruines jdidi
Ruines jdidi

Nous sommes ensuite poursuivant notre promenade arrivés devant cette fameuse façade qui a récemment perdu – qui avait tant de charme – son balcon. Je télécharge plusieurs photos, pour que l’on puisse se rendre compte : avant/après…

Bâtiment avec balcon
Bâtiment avec balcon

Balustrade agonisante
Balustrade agonisante

Sans balcon
Sans balcon

Sans balcon
Sans balcon

Deux hommes bien habillés discutaient gravement et très absorbés devant cette auguste demeure. Je me suis dit qu’ils étaient là pour jauger le bâtiment, décider de mesures à prendre, dans l’optique d’en faire redémarrer le cœur et de le garder en vie. Espérons.

Publicités

Une réflexion sur “Patrimoine en danger : El Jadida perd ses balcons

Faites-nous partager votre vision du Maroc !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s